« Je n’avais pas vu que vous teniez de si gros engins »

L’année dernière, j’ai 21 ans, je suis journaliste stagiaire dans une télévision locale. Je me rends à une réunion à la préfecture du département. En pleine crise agricole, le dossier est chaud, les gens sous tension. Alors que je discute avec un des acteurs de la négociation, on me présente le sous-préfet, personnage clé. Les mains prises avec ma caméra et mon trépied, je m’excuse de ne pas pouvoir lui serrer la main. Et lui de me rétorquer, le regard lubrique : « ah pardon, je n’avais pas vu que vous teniez de si gros engins… ». Sourire gêné pour moi, rire gras pour eux. #sexismeordinaire

Publicités