« Vous devriez en profiter pour faire un enfant »

Je suis avocate dans un grand cabinet d’affaires. Inutile de préciser qu’il y a très peu de femmes associées dans ce type de structure. Mon associé, un homme donc, me convoque pour faire un point sur mon parcours et sur son activité. Il constate – à juste titre – que l’activité reprendra seulement en fin d’année. Je lui fais part de mes doutes et de mon envie d’une activité plus soutenue dans mon domaine. Sa réponse est sans appel : « vous devriez être contente de ce ralentissement d’activité et en profiter pour faire un enfant. A votre âge et après un an de mariage, c’est idéal ». Merci patron. #sexismeordinaire #onauraitjamaisditcelaàunhomme

Publicités